LA RETRAITE


Une nouvelle tranche de vie – la retraite

>> voir la brochure

“Vieillir ensemble, ce n’est pas ajouter des années à la vie, mais de la vie aux années.”

Chères et chers collègues

J’admets que vous êtes encore en service actif aux CFF. Avez-vous déjà réfléchi à votre retraite ? Vous êtes-vous représenté votre vie de pensionné ? Est-ce bien la meilleure tranche de la vie, celle où l’on peut prendre son temps pour mettre en valeur des idées et des projets, lire, flâner, en deux mots : simplement vivre pleinement ? Quand on est dans le monde du travail, le temps est si précieux qu’on n’y réfléchit pas toujours !

C’est peut-être aussi parce que le sentiment des années qui filent est plus présent. Mais, même si ce n’est pas encore le cas, il est bon de s’occuper assez tôt de sa propre retraite et de la nouvelle tranche de vie qui commence avec elle.

Donnez à chaque jour la chance d’être le plus beau de votre vie

« L'idée de l'avenir est plus féconde que l'avenir lui-même »

Chaque personne lie le passage à la retraite à ses propres souhaits, à ses espoirs mais aussi à ses craintes car prendre sa retraite signifie faire une profonde coupure dans sa propre existence comme dans celle de la ou du partenaire de vie.

Comment allez-vous passer les jours, les semaines et les mois sans plus avoir votre place de travail, sans les contacts avec les personnes que vous rencontrez quotidiennement ? Mais aussi sans les impulsions qu’ils vous procurent.

Une telle reconversion ne va pas aller de soi. Elle va d’autant mieux réussir que vous vous serez préparé consciemment et à temps à vos nouvelles conditions de vie. La vie n’accorde pas de pause. Elle est mouvement et changement en permanence. L’âge d’une personne n’est pas simplement ce qui figure sur ses papiers d’identité.

Il s’agit donc de planifier soigneusement et suffisamment à l’avance ses adieux à son travail. Les lignes qui suivent vous donnent quelques conseils en vous invitant à vous préoccuper à temps de votre propre départ à la retraite.

La retraite est un vrai chamboulement

Réfléchissez à temps, avec votre partenaire, au moment où vous souhaitez prendre votre retraite. Une vraie question : à quel âge vous imaginez-vous faire ce pas important ?

Vérifiez votre prévoyance professionnelle et privée :

Nous vous recommandons de vous occuper assez tôt, alors que vous travaillez encore, des questions les plus importantes concernant votre retraite. Il s’agit en particulier de ce qui a trait à votre prévoyance financière. Par exemple : connaissez-vous votre situation personnelle à la Caisse de pensions ? Devriez-vous éventuellement racheter des années ? A quel âge aurez-vous les années nécessaires pour une pleine retraite ?

Lorsque le moment de la retraite s’approchera, il y aura d’autres points à examiner : quelles seraient les conséquences financières d’une retraite anticipée ? Dois-je me faire verser une partie de mon avoir vieillesse à la Caisse de pensions ? A combien se monterait une rente-pont ? Et combien devrais-je rembourser dès 65 ans ? Pour obtenir des réponses avisées à ces questions importantes, nous vous recommandons de vous adresser directement à la Caisse de pensions CFF. Il vaut la peine de consulter la page internet de la CP : www.pksbb.ch/fr/. Vous trouverez d’autres informations sur la page internet de la SEV-PV. Les services du personnel vous fourniront aussi d’utiles renseignements.

Qu’en est-il de votre prévoyance privée ?

Si votre situation financière vous le permet : faites-vous déjà usage des possibilités de prévoyance liée dans le 3ème pilier ? Plusieurs solutions s’offrent à vous : par ex. une assurance prévoyance avec couverture de risque chez HELVETIA Assurances. Laissez-vous conseiller sans engagement ou consultez la page internetwww.helvetia.com/ch/­web/fr/personnes-privees/contact-et-service/contact/agences/bas-valais/vincenzodiblasi.html.
Vous pouvez aussi examiner les diverses offres de banques pour le 3ème pilier.

Connaissez-vous les prescriptions les plus importantes sur les prestations de l’AVS ?

Par exemple qu’en est-il du calcul des rentes ou des montants que les personnes sans activité lucrative doivent verser jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge ordinaire de la retraite ? Ou quelles sont les possibilités de toucher une rente anticipée ? Ici aussi la page internet  www.ahv-iv.ch/fr est une bonne aide. Vous devez aussi vous annoncer suffisamment tôt avant d’atteindre l’âge ordinaire si vous voulez recevoir les prestations de vieillesse. Adressez-vous à la caisse de compensation compétente (pour les collaborateurs CFF, c’est la Caisse fédérale de compensation 26 à Berne. Adresse : Schwarztorstrasse 59, 3003 Bern, tél 058 462 64 25, courriel Enable JavaScript to view protected content.. L’office AVS de votre commune de domicile peut aussi vous renseigner.

Sachez bien meubler vos loisirs

Les violons d’Ingres et les hobbys ne suffisent généralement pas à meubler l’existence d’un retraité. Nous pensons que de bons contacts sociaux sont importants. Pour les pensionné-e-s, il y a de nombreuses possibilités de s’engager, via le bénévolat, dans des tâches au service d’autrui. Nombre d’institutions apprécient les personnes qui peuvent donner du temps durant la journée. C’est un moyen très simple de se créer des contacts. Beaucoup d’entre vous ont des passions, un hobby, des talents qu’ils n’ont pas pu exercer lorsqu’ils travaillaient : après leur mise à la retraite, ils vont pouvoir se livrer à leurs dadas sans pression du temps et faire plaisir à d’autres. Si vous n’avez pas encore de telles occupations, réfléchissez à temps à ce qui pourrait entrer en ligne de compte pour vous parmi d’infinies possibilités.

Une chose importante : faites quelque chose qu’un autre devrait faire si vous ne le faisiez pas vous-même ; il est important de se sentir encore utile.

Des exemples ?

  • faire des visites à l’hôpital, dans les EMS ou auprès de collègues malades
  • s’occuper de personnes âgées ou atteintes dans leur santé (faire les courses, aider dans les tâches quotidiennes et donner des coups de main administratifs)
  • chauffeur bénévole pour les déplacements dans les institutions sociales
  • collaborer à la section PV
  • collaborer dans une association de quartier
  • aider aux voisins du quartier, par ex. pour les petites réparations
  • collaborer dans un groupe politique ou un parti.

Et encore une chose : parlez de vos projets et réflexions au sujet de votre retraite avec votre supérieur. Il peut vous dire à quoi vous devez être spécialement attentif. Notez les cours de préparation à la retraite offerts par les CFF et par Pro Senectute. Ils sont faits de beaucoup de conseils pratiques et vous permettront d’échanger avec d’autres personnes qui sont dans la même situation que vous.

La PV - SEV est là pour vous

Le jour J est arrivé - commencez par vous réjouir de la liberté regagnée, des nombreuses possibilités qui s’ouvrent pour vous.

Il est surtout important de continuer à planifier son emploi du temps. Quand, tout d’un coup, il n’y a plus de tableau de service pour rythmer votre journée, plus d’horaire de travail qui vous envoie au bureau ou à la gare, il peut se produire un grand vide.

Bouger est important – et, si vous y prenez plaisir, quelques activités sportives et une alimentation équilibrée vous permettront de rester longtemps en bonne santé. Pro Senectute et d’autres organisations pour les seniors offrent nombre de possibilités.

Etes-vous membre du SEV ?

Alors nous nous réjouissons que vous lui restiez fidèle. Avec votre mise à la retraite, vous rejoignez la grande famille PV. Le transfert dans votre nouvelle section a lieu automatiquement. Vous y serez le bienvenu et ce sera un plaisir pour elle de vous accueillir et de vous voir profiter de ce qu’elle offre.

Il va de soi que les prestations SEV restent à votre disposition, comme la protection juridique privée, les assurances Helvetia-SEV, les bons-rabais de vacances, etc. Les comités de section sont là pour vous conseiller, répondre à vos questions et vous donner l’aide nécessaire. D’autres informations sont à disposition sur nos pages internet.

La Sous-fédération des pensionné-e-s vous souhaite de bien vivre les derniers mois de vos activités professionnelles. Et réjouissez-vous d’aborder votre nouvelle tranche de vie : la retraite.

Roland Schwager
président central SEV-PV